Vivre à Phuket, avantages et inconvénients

You are currently viewing Vivre à Phuket, avantages et inconvénients

Vivre à Phuket, avantages et inconvénients

La province de Phuket a une superficie de 576 km 2 (222 miles carrés), un peu moins que celle de Singapour , et est la deuxième plus petite province de Thaïlande.

Phuket est l’une des provinces du sud de la Thaïlande . Elle se compose de l’île de Phuket, la plus grande île du pays , et de 32 autres petites îles au large de ses côtes. Phuket se trouve au large de la côte ouest de la Thaïlande dans la mer d’Andaman . L’île de Phuket est reliée par les pont Sarasin et Thepkasattri, à la province de Phang Nga au nord. La province la plus proche est Krabi , à l’est dans la baie de Phang Nga.

Les avantages de la vie sur l’île de Phuket :

L’accessibilité :

Depuis le « continent », il y a de nombreux points d’accès pour arriver sur l’île de Phuket. Depuis 2011, le pont Thepkasattri permet de plus le passage du nombreux flot de voitures, l’ancien pont Sarasin ne suffisant plus. Il y a bien sûr l’aéroport international qui permet aux amoureux de l’ile de débarquer directement à Phuket, depuis l’Europe, sans passer par Bangkok. Ou bien de profiter d’un vol intérieur pour voyager facilement en Thaïlande.

Attention, pas de train pour arriver à Phuket, la gare la plus proche est à 230 kilomètres, à Surat Thani.

Où vivre à Phuket

Divertissement :

Ce n’est pas devoir un secret de dire que Phuket est une destination touristique majeure, avec les avantages et les travers que cela occasionne. Mais ce statut offre un avantage à ceux qui veulent vivre à Phuket : la diversité des activités et des lieux de divertissement.

En parlant de divertissement, n’oublions pas non plus les excursions, il y a nombre d’îles proches à visiter, à découvrir. Comme par exemple Phi Phi ou Koh Lanta.

Choix de nourriture :

Qui dit destination touristique dit aussi grande diversité des cuisines, restaurants de toutes sortes avec des tarifs variés.

location à Phuket

Les transports :

Il y a variété de transports pour se déplacer sur l’île même si il est probable qu’il est préférable d’avoir son propre véhicule pour vivre à Phuket.

Tuk Tuk

L’un des modes de transport phares de la Thaïlande, le Tuk Tuk est l’un des modes de transport les plus courants et les plus polyvalents disponibles. Contrairement à ceux de Bangkok, cependant, le Tuk Tuk de Phuket est un camion à quatre roues. Disponible à presque tout moment de la journée, le Tuk Tuk peut vous emmener presque partout, même s’il peut devenir très coûteux s’il est pris et affrété seul.

Prendre un taxi

Très pratique et accessible, le transport via l’application Grab sur un smartphone est de plus en plus populaire. Bien que cela puisse encore être assez cher, la beauté de la réservation d’un taxi de Grab est que vous pouvez voir le prix de votre trajet avant de le réserver. Il est hautement sécurisé et à l’abri des escroqueries touristiques, c’est donc une option très valable pour se déplacer en toute sécurité. Sachez cependant que les taxis Grab ne peuvent pas venir vous chercher à l’aéroport de Phuket, alors ne comptez pas sur cette méthode si vous venez d’arriver.

Smart bus de Phuket

Le bus intelligent de Phuket est probablement le moyen le plus économique de se déplacer. Il convient à plusieurs passagers à la fois et se déplace le long d’un itinéraire spécifique, de sorte que la polyvalence et les largages directs sont hors de question ici. Le plus gros problème avec cela est probablement les longs délais d’attente, car ils peuvent être assez stricts avec les heures de départ et d’arrivée. Beaucoup de gens qui essaient d’économiser de l’argent préfèrent encore ce mode de transport, car il est climatisé, bon marché et le plus souvent ponctuel.

Moto Taxis

Les motos-taxis sont des modes de transport assez rapides et extrêmement bon marché, mais bien sûr, ils comportent le danger d’être sur une moto. Ce mode de transport permet de réduire facilement le trafic et les conducteurs connaissent les moyens les meilleurs et les plus simples pour se rendre à destination. Le plus gros problème avec cela, cependant, est qu’il n’est disponible que dans certaines zones — Phuket Town, Patong, Kata et Karon, pour certains.

vivre à Phuket, s'installer à Phuket

Les plages :

Difficile de parler des avantages de vivre à Phuket en omettant d’aborder le sujet des plages.

Bon mettons de côté les plages touristiques bondées de l’île bien qu’en cette période de pandémie elles sont dorénavant peu encombrées.
Un des avantages de vivre à Phuket est que vous allez apprendre peu à peu à connaître les « bonnes adresses », les plages un peu plus isolées, hors des itinéraires des transports en commun pour touristes, ces plages un peu plus préservées du tourisme de masse.

La santé :

Bien que ce soit une île, Phuket dispose de bonnes infrastructures pour prendre en charge les petits et gros bobos : 6 hôpitaux existent à Phuket. Le principal hôpital de Phuket, géré par le Ministère de la Santé publique est l’ hôpital Vachira Phuket , et des hôpitaux plus petits à Thalang et Patong.
Les hôpitaux privés sont le Phuket International Hospital , Bangkok Hospital Phuket et Mission Hospital Phuket .

Vivre à Phuket, les inconvénients

Vivre à Phuket peut sembler correspondre à une vie de rêve sur une île paradisiaque mais comme on le dit souvent, attention à l’envers de la carte postale. Certains aspects de cette île touristique de Thaïlande peuvent ternir le belle image que l’on a de cette destination.

Le coût de la vie :

De toutes les places que j’ai visité au pays du sourire, Phuket est probablement l’endroit qui m’a semblé le plus cher. Que ce soit pour le logement, la nourriture ou les activités.
Bon il faut dire que l’économie principale de cette île c’est le tourisme et que certains ont tendance à presser les voyageurs de passage comme des citrons. Pour les Thaïlandais, pas de différence entre un touriste et un expatrié, pas de double tarification, tout le monde à la même enseigne pour « cracher au bassinet »…

La maffia des taxis :

Dans ce domaine il y a encore du boulot à faire, les moyens de transport manquent quand même assez bien. Mais le plus dur à vivre ce sont les taxis. Cela fait des années qu’il y a une maffia locale qui à la main mise sur ce juteux business. N’espérez donc pas la mise en route d’un quelconque « taxi meters », les prix de certains trajets peuvent être exorbitants et les chauffeurs être agressifs.

patong Phuket, fille à Phuket, bar de Phuket

Les contrôles de police :

Sur la route rares sont les touristes qui sont en ordre, que ce soit de leur faute ou pas. En tout cas la police sait où se placer pour verbaliser, les étrangers sont des proies de choix.

Tourisme de masse et arnaques :

A certaines saisons l’île est submergée de touristes, certains lieux deviennent invivables, impraticables. Il va de soit que cette manne de touristes est une manne pour les escrocs en tout genre et les arnaques pullulent. Les cas les plus typiques sont liés à la location de motos ou de scooters de mer.

Patong et certains touristes :

C’est un avis tout personnel mais je dois avouer que je ne suis pas un accro des zones touristiques. Qui plus est quand elles sont liées à un quartier glauque comme l’est Patong. Cela peut plaire à certains expatriés, à nombre de touristes, mais c’est clairement le type de personnes que je n’aime pas rencontrer, une minorité qui a parfois des comportements douteux qui jettent l’opprobre sur l’ensemble des expatriés? Qu’il y ait des lieux festifs, soit, avec de la musique, de la dance,… Mais ces endroits dédiés où la principale marchandise est le corps de jeunes filles, de garçons, non, très peu pour moi.

Laisser un commentaire