Arnaque en Thaïlande

Arnaque en Thaïlande

Arnaque en Thaïlande, quels sont les pièges à éviter au pays du sourire, comment éviter et reconnaître une arnaque, comment réagir, qui contacter ?

Sommaire :
1- Arnaque au site fermé
2- Arnaque au change
3- Arnaque location moto ou jetski
4- Arnaque à Patpong
5- Arnaque des gares
6- Arnaque des taxis
7- Arnaque à l’aéroport
8- Important, à savoir en cas d’arnaque ou de tentative d’arnaque

En 1970 il y a eu environ 350.000 touristes venus visiter la Thaïlande. L’année 2017 s’est terminée avec un nouveau record : plus de 35 millions de touristes sur l’année…
Il est évident que cet afflux de touristes est une manne pour tous les escrocs qui mettent sur pieds plus d’une arnaque.
Nous allons voir dans cet article les arnaques les plus fréquentes. Néanmoins, quelques règles de base permettent d’éviter ces pièges. En priorité, méfiez vous des personnes trop amicales qui vous abordent, encore plus si leur anglais est excellent. Attention, certains Européens sont de mèche dans les arnaqueurs. Donc, un compatriote est loin d’être un gage de sérieux et d’honnêteté.
Mais voyons ensemble les principales arnaques en Thaïlande


1- Arnaque des sites touristiques exceptionnellement fermés :

arnaque en thailande, tuktuk, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirBon, c’est un grand classique principalement pratiqué par les chauffeurs de taxi et de tuk-tuk. Lorsque vous arrivez sur place vous serez abordé par une personne qui vous dira que le site est fermé pour une raison quelconque, souvent sous prétexte d’une fête bouddhiste. Cette personne peut être un chauffeur qui va vous proposer une visite alternative, qui plus est à un tarif défiant toute concurrence. Mais attention, il peut aussi s’agir d’un compatriote, un complice, qui vous confirmera que le site est actuellement inaccessible. Il va ensuite vous conseiller d’autres endroits bien plus authentiques et tout aussi exceptionnels. Si vous tombez dans le panneau il va héler un chauffeur de tuk tuk qui sera bien sûr de mèche avec lui.
Mais en qui consiste l’arnaque aux sites exceptionnellement fermés ? En fait le but est de vous emmener « en excursion » mais les sites que vous « visiterez » ne correspondront en rien à ce que l’on vous à fait miroiter, on vous débarquera tout simplement dans des boutiques de bijoux, de pierres « précieuses » ou chez des tailleurs dont la qualité du travail laisse à désirer.
Les chauffeurs touchent une commission sur tous les achats que vous effectuerez, vous imaginez sans problème le nombre de boutiques qu’on vous fera faire.
Parfois l’arnaque est encore plus poussée, surtout quand il y a la complicité d’un Européen. En règle générale celui-ci vous expliquera qu’il voyage gratuitement depuis des années en Thaïlande grâce à l’achat de pierres précieuses. Il vous dira qu’il connaît des boutiques où les pierres sont vendues bien en deçà de leur valeur, par exemple des pierres brutes entrées discrètement dans le pays et taillées sur place. Il vous affirmera qu’il achète régulièrement des pierres qu’il revend ensuite sans problème et légalement en Europe et que le bénéfice engrangé paie non seulement ses voyages mais également ses séjours ainsi que quelques économies sur son compte en banque. Les personnes trop naïves qui tomberont dans le piège de ces arnaques grossières auront une drôle de surprise en présentant leurs « pierres précieuses » dans une bijouterie de leur pays d’origine, de la simple verroterie qui ne vaut pas plus que quelques centimes d’euros le kilo…
Vous avez déjà subi une arnaque similaire, n’hésitez pas à nous le faire partager en commentaire.


2- L’arnaque au change :

arnaque en thailande, change, fausse monnaie, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirBesoin de changer vos euros en bahts ? Ne cherchez pas la « bonne affaire », privilégiez les bureaux de change officiels. Il est vrai que des « amis de rencontre » pourront vous conseiller des personnes qui font le change à un taux très attractif, parfois près d’un point ou plus par rapport au taux officiel. Alléchant non ? Et en plus on vous donnera sans doute une bonne raison à cette exception, quelques explications auxquelles vous ne comprendrez pas grand chose mais qui vous paraitront plausibles. Bref vous donnerez vos euros tout beaux tout chauds et recevrez en échange l’équivalent en bahts. Seul problème, bon nombre des billets seront faux et pas facile pour vous de distinguer cela avec toutes ces coupures si nouvelles pour vous. Non seulement vous vous êtes fait arnaquer mais en plus vous risquez de gros problème en écoulant cette fausse monnaie.
Mais les arnaques au change sont également plus sommaires, surtout dans les grandes villes touristiques où votre statut de touriste fraichement débarqué est visible comme le nez au milieu de la figure. Donc veillez soigneusement à vérifier votre monnaie dans les boutiques, particulièrement les « family mart » et autres enseignes similaires où certains employés indélicats vous rendront la monnaie sur 500 bahts alors que vous avez donné un billet de 1,000 bahts.
Une autre arnaque commune est le coup du faux billet. Le commerçant va vous dire que votre billet de 1,000 bahts semble faux. Il va prétexter d’aller vérifier dans l’arrière boutique, sur « un appareil »… Il reviendra ensuite vers vous en vous disant que votre billet est effectivement faux et que vous devez le payer avec un autre billet. Le tour de passe passe est simple : le commerçant est parti à l’arrière boutique avec votre bon billet de 1,000 bahts qu’il a remplacé par un faux billet qu’il vous restitue. Vous le payez donc de nouveau avec un bon billet, de quoi doubler son bénéfice…


3- L’arnaque à la location de motos ou de jetski :

arnaque en thailande, jetski, location voiture, location moto, scooter, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirPremière règle de base, ne donnez jamais votre passeport en garantie. C’est un peu comme si vous vous attachiez vous même et fournissiez un bâton pour vous faire battre…
Pour les jetskis l’arnaque a lieu une fois que vous rendez l’engin. Le loueur va alors « découvrir » des bosses et des éraflures qui étaient supposées ne pas se trouver là lorsqu’il vous a donné le jetski. Il va exiger des sommes folles pour les réparations et ne vous rendra pas le passeport tant que vous ne l’aurez pas dédommagé. Dans le pire des cas, il y aura justement une ou deux personnes en uniforme qui passeront « par hasard » à ce moment là et qui négocieront pour vous un petit rabais…
Bon, pas la peine de vous énerver, de parler logiquement ou d’argumenter, il s’agit d’une arnaque et la mauvaise foi fait partie du processus, vous ne leurs ferez jamais entendre raison. Vous n’êtes pas le premier ni le dernier a devoir payer pour ces mêmes bosses et éraflures.
Le seul moyen de pression possible, mais pas certain, faire appel à la police touristique.
Et il en est de même pour les motos, toujours le coup des bosses et éraflures.
Mais dans l’arnaque à la moto il y a également une variante. Pendant que vous vous baladez avec la moto louée, une autre moto vous suit avec un conducteur et un passager. Ce sont des complices du loueur de motos. Dès que vous vous arrêtez et vous vous éloignez du véhicule à deux roues loué, le complice arrive et prend votre moto grâce à une double des clés.
Vous retournez tout penaud auprès du loueur de motos qui va exiger que vous remplaciez le véhicule que vous avez perdu… Pas de paiement, pas de passeport.
Attention, évolution de la loi concernant la location de motos : normalement seules les personnes en possession d’un permis moto peuvent louer les deux roues. Sachez que normalement vous n’avez pas le droit de rouler à moto avec un permis voiture.
Pour ma part je trouve un peu inconscient de rouler sans grande expérience sur un deux roues de location et qui plus est dans le pays le plus dangereux au monde en terme de sécurité routière.


4- L’arnaque de Patpong ou du « ping pong show » :

arnaque en thailande, ping pong bar, ladyboy, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirCela fait des années que cette arnaque existe, on en parle encore et encore dans nombre de réseaux sociaux et pourtant il y a encore des gens qui se font piéger.
Le concept est simple : des rabatteurs repèrent des touristes seuls et les abordent avec un « menu ». Dans ce menu, quelques illustrations de shows où les demoiselles, dans le plus simple appareil, jouent au « ping pong » sans raquette, projetant des balles ou d’autres ustensiles avec ce que dame nature leurs a donné de plus intime…
Mon avis personnel, déjà à la base il faut être fameusement dérangé que pour être attiré par de tels spectacles. Mais revenons en à l’arnaque.
Le touriste abordé peut se montrer un peu réticent mais le rabatteur lui explique que c’est gratuit, pas besoin de payer, juste jeter un coup d’oeil et si cela ne plait pas, pas de problème, c’est gratuit.
Bon, comme je l’ai déjà dit plus haut, le gratuit et le pas cher devraient déjà être des signaux d’alarme significatifs. Là où le touriste devrait s’inquiéter c’est qu’on ne le fait pas rentrer dans un des nombreux bars de la rue mais monter à l’étage où il n’y a ni enseigne, ni tarif, juste une porte donnant sur une pièce où il y a un bar et une petite piste pour le « spectacle ».
Une fois assis au comptoir deux ou trois filles viendront vous rejoindre, vous tiendront compagnie et demanderont bien sûr à se faire offrir un verre. Si vous demandez le prix on vous dira « same same you » mais sans plus d’informations. Le spectacle commence mais après quelques minutes on vous presse de nouveau à la consommation. C’est généralement à ce moment là que le touriste désire régler et s’en aller. Les filles s’éclipsent et la note arrive, toujours plusieurs milliers de bahts pour deux ou trois collations. Le touriste tente bien de se plaindre mais les deux ou trois Thaïlandais à la mine patibulaire qui viennent d’apparaître devant la seule porte de sortie l’incitent à payer promptement sa note.


5- L’arnaque de la gare de trains ou de bus :

arnaque en thailande, train, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirLorsque vous arriverez aux abords de la gare, vous serez abordés par une personne qui se présentera comme un « agent officiel » chargé d’aider les touristes. Certains auront même un bel uniforme ou un badge quelconque.
Ce faux agent vous demandera votre destination et vous guidera vers le guichet concerné, ou prétendument concerné. Il fera mine de consulter les registres, de se renseigner et au final vous apprendra qu’il n’y a plus aucune place disponible pour le train ou le bus que vous désiriez. Mais pas de problème, il a une solution, une petite agence juste à côté qui vous transportera en minibus, plus rapidement et pour pas plus cher… en théorie car une fois sur place vous serez surpris de voir que l’on vous réclamera encore de l’argent.
Pendant que vous serez dans l’agence et que vous attendrez le minibus il est possible que les personnes sur place vous demandent des informations sur votre séjour. Ils essayeront alors de vous recommander tel lieu ou telle province plutôt que l’itinéraire que vous avez choisi mais pas de problème, ils peuvent s’occuper de vous trouver des hôtels, des minibus, des guides et même des vols d’avion, et ils vous auront refait complètement vos vacances en quelques clics. Au final vous risquez de vous retrouver dans des endroits ne correspondant en rien au descriptif enchanteur qu’on vous en a fait.


6- L’arnaque des taxis :

arnaque en thailande, taxi, meters, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirVoilà bien une arnaque de plus en plus facile à éviter, les autorités ont mis un peu d’ordre dans tout cela.
Pour les touristes la règle de base est simple : pas de négociation sur le prix de la course, le chauffeur doit impérativement mettre son compteur en marche.
Comment savoir si un taxi est libre ? C’est simple, il a un petit panneau lumineux rouge vers le bas du pare brise. Si le voyant est allumé c’est que le taxi est libre. Ce voyant s’éteint automatiquement quand le chauffeur enclenche son compteur.
L’arnaque du taxi se retrouve plus souvent devant quelques grands hôtels. Quelques taxis stationnent en permanence devant les établissements, un peu comme s’ils étaient accrédités par l’hôtel qui vous héberge. Ils vous alpaguent dès que vous sortez et proposent leurs services, vous demandant où vous allez. Selon votre destination ils vous proposeront un prix forfaitaire, ce qui est illégal et vous coûte beaucoup plus cher au final.
Pour ma part, lorsque je prends un taxi, si le chauffeur me propose un forfait je refuse poliment et je dis « meter » ( compteur ). Pas la peine de vouloir faire de grandes phrases la plupart des chauffeurs de taxi ont un niveau d’anglais assez faible. Si le chauffeur refuse de mettre son compteur alors je descends et j’attends un autre taxi. Pas d’inquiétude, des taxis vous en avez 24 heures sur 24.
Attention, très important, regardez toujours très soigneusement avant d’ouvrir votre portière, en Thaïlande les motocyclistes se faufilent, parfois assez rapidement, entre les véhicules.


7- L’arnaque de l’aéroport :

arnaque en thailande, visa thailande, aéroport travailler en Thaïlande, expatriation, retraite, permis de travail, société, BOI, investirAprès une accalmie cette arnaque semble reprendre du service. La combine consiste à attendre les touristes qui débarquent sur le sol siamois depuis un aéroport international. Là encore ce sont des personnes qui vont se faire passer pour des agents officiels et vous proposer un service de limousine afin de vous conduire directement à votre hôtel. Ces services existent réellement mais la voiture ressemble souvent très peu à une limousine et vous payerez au moins deux fois plus cher que si vous preniez un taxi officiel.
Tous les taxis officiels sont garés au même endroit et il y a un service de guichet qui va vous orienter vers le chauffeur adéquat. Pas de tarifs à négocier, c’est le compteur qui sera enclenché.
Pensez à vous munir du nom de l’hôtel que vous avez réservé et de son adresse. Si il y a un plan disponible c’est encore mieux. Bangkok est très vaste et il est impossible pour les chauffeurs de tout connaître.


8- Que faire en cas d’arnaque ou de tentative d’arnaque ?

Si vous pensez faire face à une tentative d’arnaque, la meilleure attitude est de garder votre calme. Nul besoin de perdre de temps à discuter, argumenter ou vociférer. Vous prévenez gentiment votre interlocuteur que vous préféré avoir un intermédiaire digne de confiance en la personne d’un officier de la police touristique.
Généralement les officiers de la police touristique ont de bonnes connaissances en anglais, ils sont même parfois accompagné d’un bénévole francophone, ou ils peuvent faire appel à ce dernier si nécessaire.
Souvent les choses se règlent naturellement lorsque vous menacez de contacter la police touristique mais si besoin, alors composez le 1155 pour accéder au central de leurs services.
Plus d’informations sur leur site : http://touristpolice.go.th/


Expatsiam est le blog officiel en français de « boithai.com« , spécialiste dans la création de société en Thaïlande, dans l’obtention des visas d’affaires et des permis de travail, dans l’import-export, la législation, les agréments du « BOI » ou d’ « alien certificate », dans la communication et la création de site internet, dans la comptabilité et, de manière générale, tout ce qui est lié au monde des affaires en Thaïlande.


Le partage de cet article est autorisé via les boutons dédiés à cet effet.
Si vous désirez copier tout ou partie de cet article prière de nous contacter ou alors de mettre le lien de cette page comme source.


Cet article a 2 commentaires

  1. Je pense que vous avez oublié une autre arnaque : Celle des étrangers et sociétés étrangères qui sont là pour conseiller et investir en Thaïlande, notamment dans l’immobilier ! C’est bien plus grave que ces petites arnaques dans les taxis !

    1. siamexpat

      Merci pour votre intervention même si je ne pense pas que l’on peut mettre les affaires immobilières ou encore les reprises de commerce, comme de simples arnaques.
      Je ferai, si nécessaire, un ou plusieurs articles sur l’immobilier afin que les nouveaux arrivants soient au courant de la législation en cours dans ce domaine, l’article ci-dessus étant plutôt axé sur les arnaques touristiques. Merci néanmoins pour votre participation.

Laisser un commentaire

Fermer le menu