Trouver un travail en Thaïlande, décrocher un job au pays du sourire, être salarié au Royaume du Siam, qui n’a pas rêvé de cela ?

Trouver du travail en Thaïlande

Je reçois quasiment chaque jour des messages privés et des émails de personnes qui veulent des conseils pour trouver du travail en Thaïlande. Et à chaque fois il me faut répondre de la même manière, encore et encore.

Alors au final, pourquoi ne pas faire une courte vidéo qui reprend mes propos quotidiens, ce sera plus rapide pour moi de donner le lien vers ce nouveau clip plutôt que de répondre longuement et personnellement à chacun.

Tout d’abord, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, il y a une liste de métiers et de professions interdits au étrangers. J’ai écris un article complet sur cela et sur le permis de travail.

Alors, avant de tirer des plans sur la comète et imaginer quantité de scénarios irréalisables, il est important que chacun sache comment cela se passe pour les employeurs qui voudraient vous engager. Hé oui, beaucoup me parlent de leur dynamisme, de leur adaptabilité, de leur amour pour la culture siamoise mais ils oublient que le fait de vouloir travailler en Thaïlande n’est pas lié à leur seule bonne volonté.

Bon je vais passer outre des paperasseries administratives, ce n’est là le principal point d’achoppement.

En fait il y a deux problèmes majeurs que rencontrent quasiment tous les employeurs qui voudraient vous engager. Je dis quasiment car il existe une solution, j’en parlerai un peu plus loin et cela concerne par exemple les personnes qui bossent en ligne.

Mais revenons à nos moutons…

– La première des deux contraintes c’est l’obligation pour votre employeur d’avoir quatre employés thaïlandais par permis de travail demandé pour l’étranger qu’il veut engager.

– La seconde contrainte, il n’a pas le droit de vous payer moins de cinquante mille bahts par mois alors que la salaire moyen est d’environ 12,000 bahts en Thaïlande, parfois moins selon les régions.

Vous comprendrez donc qu’il y a peu de chance de trouver un job en Thaïlande dans ces conditions. Attention, je ne dis pas que c’est impossible mais vous pensez bien que ce sont les personnes hautement qualifiées, dans des secteurs d’activité spécifique, qui auront toutes les chances de devenir salarié en Thaïlande.

Alors je parlais juste avant de solution possible pour ce qu’on appelle les nouveaux métiers, toutes ces activités liées à l’internet. En fait c’est une solution que j’ai découvert il y a peu en fin de compte, à l’époque où je prenais des informations pour la création de ma société de marketing digital auprès du BOI.

De nos jours il y a de plus en plus de personnes dans le monde qui travaillent seules à leur domicile et tirent leur bénéfices des nouveaux métiers du net, que ce soit via des formations en ligne, du drop shipping, de l’affiliation ou tous les dérives liés au e-commerce.

Pour eux c’est simple, un ordinateur, une connexion internet et ils peuvent travailler où ils veulent dans le monde. On les appelle généralement des “digital nomades”. Et bien sûr la Thaïlande fait partie des destinations préférées. Problème, l’obligation de créer une société, d’avoir un permis de travail et les contraintes qui vont avec.

Il y a néanmoins une solution choisie par plusieurs de ces nomades, préférant de loin une solution légale qu’un travail illégal avec tous les risques que cela comporte. En fait ils travaillent pour une société de marketing digitale agréée par le BOI ou bien une plateforme comme “Iglu”. Je mettrai le lien dans la description.

Le fonctionnement est toujours pareil. A la base il faut que le nomade dispose déjà d’une clientèle, d’un chiffre d’affaire mensuel minimum. Cela varie d’une société à une autre mais cela tourne autour de 2.500 dollars par mois.

La société va engager le nomade, lui fournir un visa business et un permis de travail annuel, des services de comptabilité avec gestion des devis, factures et autres, la gestion de l’administratif, le paiement d’une couverture médicale, …. Pour ces services la société récupérera 30% au moins du chiffre d’affaire généré par le nomade, le reste étant le salaire de ce dernier.

Ci dessous voici quelques liens correspondant à des offres d’emploi en Thaïlande, l’occasion de vous faire une idée des postes recherchés, des salaires proposés et des conditions exigées, et qui sait, peut être l’opportunité de trouver du travail en Thaïlande, c’est en tout cas tout le « mal » que je vous souhaite.


https://www.facebook.com/groups/561273303960434/

https://th.jobsdb.com/th

https://www.jobthai.com/home/searchjob.php?&l=en

http://www.gavroche-thailande.com/

http://www.lepetitjournal.com/bangkok

 www.lfib.ac.th/home/travailler- au-lfib (offres d’emploi du lycée français)

http://www.ajarn.com/recruitment/ (emploi pour les enseignants)

www.jobsdb.com

Trouver du travail en Thaïlande

Laisser un commentaire

Fermer le menu