Créer une société en Thaïlande, investir hors des frontières européennes, chaque jour les gens sont de plus en plus nombreux à vouloir opter pour cette solution.

Un marché morose, des taxes abusives, des règlements astreignants, rien n’est fait pour que les entrepreneurs puissent évoluer, prospérer ou vivre décemment des fruits de leur labeur sur le vieux continent.

A ce jour la Thaïlande est devenue une des destinations privilégiées de nombreux investisseurs.

Bon, nul besoin de vous inquiéter, je sais que certains paniquent quand je parle d’investisseurs. Vous imaginez sans doute qu’il faut posséder des millions d’euros en banque pour investir au pays du sourire. Non, pas du tout, bien au contraire, on est bien loin des sommes astronomiques que certains annoncent sur la toile.

Découvrez cet article en vidéo (suite de l’article sous la vidéo )

business plan thailande, société offshore thailande, dans quoi investir en thailande, commerce thailande, ouvrir un salon de massage en thailande, société thailandaise, ouvrir une maison d hote en thailande, auto entrepreneur en thailande

Société en Thaïlande, on ne vous dit pas tout…

Avez vous déjà fait des recherches concernant la création d’entreprise en Thaïlande ? On ne peut pas dire que les sites traitant du sujet soient nombreux et surtout qu’ils donnent toutes les informations pertinentes. En fait je peux vous dire que ces informations sont majoritairement incomplètes et parfois même plus du tout à jour. Je ne parle même pas des sites qui veulent créer le buzz en fabriquant ou en relayant des informations tout à fait erronées.

Mais bon, ce que je veux mettre en avant c’est que la réduction des informations disponibles sur la toile empêche que chacun connaisse les nombreuses options qui existent, options qui vous feront économiser de l’argent, voire même permettre un projet que vous pensiez impossible.

Tout est gratuit mais n’hésitez pas à nous soutenir.
don paypal

Besoin d’informations complémentaires, contactez nous par émail

Les deux points qui fâchent

Lorsque des personnes ont pour projet de créer une société en Thaïlande, elles butent généralement sur deux fausses contraintes. Bon en fait elles ne sont pas tout à fait fausses. Ce qui est faux c’est de faire croire ou d’imaginer que ces deux contraintes sont systématiques et incontournables.

Alors sachez une fois pour toute que :

NON, vous n’êtes pas systématiquement obligé d’avoir des actionnaires thaïs qui sont majoritaires, il est possible que vous soyez pleinement propriétaire de votre société.

NON, il ne faut pas systématiquement avoir quatre employés thaïlandais pour un permis de travail octroyé à un étranger.

Rassurez vous, il ne sait en rien de contourner la loi mais au contraire de profiter de système légaux mis à disposition des investisseurs dans le cadre du BOI, le Board of Investment. Alors je vais vous faire un gros résumé ici, j’aborderai plus en détail le BOI dans un autre article.

Le BOI Thaïlande est un organisme gouvernemental qui dépend directement du bureau du Premier Ministre.

Et non il ne faut pas des sommes colossales pour recevoir un agrément du BOI, certaines activités sont éligibles avec un capital social de base de 1 million alors que les sociétés classiques débutent à 2 millions de capital social.

Selon les activités que vous allez développer, et le lieu où vous allez vous installer, vous pouvez obtenir quantité d’avantages fiscaux et non fiscaux.

Prenons un exemple très simple, la société de marketing digital que je suis entrain de créer. C’est une activité qui est recevable pour le BOI, cela veut dire que je peux en être majoritairement propriétaire. Donc j’évite le problème des actionnaires thaïs majoritaires.

Comme j’ai l’agrément du BOI je n’ai pas la contrainte d’avoir quatre employés thaïs par permis de travail. Je n’ai même pas de contrainte sur la quantité de permis de travail. Vous ne le savez peut être pas mais dans les sociétés classiques vous êtes limités à 10 permis de travail. Pas avec le BOI. Donc ma société pourrait très bien avoir 30 salariés étrangers et pas un seul thaïlandais. Un autre des avantages c’est que je peux acheter un terrain au nom de ma société et comme je suis actionnaire majoritaire je suis donc propriétaire de mon terrain.

Il y a bien sûr d’autres avantages comme des permis de travail et des visas étant valables par des périodes pouvant aller jusqu’à quatre années, des exonérations d’impôts pouvant monter jusqu’à treize années et bien d’autres avantages que je décrirai dans un futur article spécialement dédié au BOI.

Vous avez un projet, ceci pourrait aussi vous intéresser

Chaque projet est unique et demande donc des informations sur mesure. J’interviens sur les réseaux sociaux, je réponds aux mails que m’envoie mais je vais désormais aller plus loin en organisant régulièrement des “meetup” sur Bangkok. Le premier aura lieu le 06 aout 2019, ou aura eu lieu selon le moment où vous lirez cet article. Mais pas d’inquiétude, ces rencontres gratuites ont lieu au moins une fois par mois. C’est toujours sympa de rencontrer d’autres investisseurs et de pouvoir parler en face à face de son projet afin d’obtenir des renseignements adaptés.

Donc n’hésitez pas à vous inscrire dans ce groupe “meetup” dédié à ceux qui veulent travailler en Thaïlande, c’est totalement gratuit.

Société en Thaïlande : Informations cruciales

Laisser un commentaire

Fermer le menu