Visa mariage thaï : Introduction

Visa mariage thaï : Depuis quelques mois il y a eu une recrudescence des demandes de visa mariage en Thaïlande. Il faut dire que les motivations sont nombreuses comme par exemple un baht plus fort ou encore la nouvelle obligation de disposer d’une assurance santé pour les personnes demandant le fameux visa retraité. Espérons néanmoins que la motivation principale est liée à l’amour et non pas juste à l’obtention de papiers permettant de rester légalement au pays du sourire.

Alors avant de vous parler un peu des procédures et de vous donner quelques astuces, voyons ensemble quels sont les avantages du visa mariage. Bon dans ce sujet je parle de visa mariage mais en fait il s’agit plutôt d’ un visa non immigrant O “thaï Family” ou encore “Family member”. C’est à dire que vous pouvez obtenir ce visa dans la cadre d’un mariage avec un conjoint thaï, ou bien encore comme soutien de famille si par exemple vous avez des enfants avec votre femme ou bien si vous avez reconnu comme vôtres ses enfants issus d’une autre union. Nous verrons un peu plus loin que le fait de préférer le visa non immigrant O soutien de famille au visa non immigrant O “Thai wife” peut s’avérer plus judicieux.

Découvrez cet article en vidéo (suite de l’article sous la vidéo )

mariage thailande prix, comment se marier en Thaïlandevisa mariage thailande, mariage thailande tradition, mariage symbolique thailande, se marier en thailande sur la plage, se marier et vivre en thailande, dot mariage thailande, mariage mixte thailande,

Les avantages

1- Les contraintes financières :

Alors pour bien comprendre le premier des avantages du visa mariage thaï, nous allons le mettre en parallèle avec le visa retraité. Si vous désirez des informations complètes sur le visa retraité en 2020, je vous invite à lire cet article très complet et mis à jour.

Bon revenons à nos moutons et voyons donc comment cela se passe pour une demande de visa retraité en Thaïlande et pour son renouvellement. Il est bien sûr possible de faire une demande de visa retraité directement l’Ambassade de Thaïlande de votre pays d’origine mais pensez à bien vérifier leurs conditions d’acceptation, elles peuvent changer d’un pays à l’autre, parfois elles sont plus limitées que ce qui est accessible directement depuis le pays du sourire. Ce qui explique pourquoi tant de personnes préfèrent faire les démarches depuis le Royaume du Siam plutôt que depuis le vieux continent.

– Première étape, vous devez faire une demande de visa non immigrant O valable 90 jours en vue de l’obtention d’un visa retraité. Cela se fait en règle générale depuis une Ambassade située dans un pays limitrophe.

Lors de cette demande vous devez prouver les 800,000 bahts ou des revenus mensuels certifiés équivalents à 65,000 bahts. Prenons l’exemple du dépôt de 800,000 bahts. Vous avez donc déposé cette somme sur votre compte thaïlandais après maintes galères ou frais pour réussir à ouvrir ce compte. Cet argent est donc sur votre compte lors de la demande du visa de 90 jours, soit près de 3 mois avant l’obtention de votre visa retraité.

Une fois votre visa retraité valable un an en poche, les 800,000 bahts doivent encore rester sur votre compte durant 3 mois.

Ensuite, vous avez le droit de retirer au maximum la moitié de cette somme, il doit rester au moins 400,000 bahts en permanence sur votre compte. Mais attention, deux mois avant l’obtention du renouvellement de votre visa retraité, le solde de votre compte doit remonter à 800,000 bahts et rester de même 3 mois après l’obtention du renouvellement. Et ainsi de suite, année après année.

Prenons maintenant l’exemple du visa mariage thaï : même chose que pour le visa retraité, pour votre première demande de visa mariage thaï vous devez au préalable faire une demande de visa non immigrant O valable 90 jours. Première différence, vous n’avez pas d’argent à prouver. Attention, ceci c’est dans le cadre d’une demande de visas de 90 jours en simple entrée. Si vous demandez en multiples entrées alors vous devrez prouver vos ressources financières.

Donc demande de visa de 90 jours en simple entrée, pas de sous à prouver.

Par contre, pour obtenir votre visa mariage thaï, il faudra déposer les fonds nécessaires 3 mois avant l’obtention de votre visa. Bonne nouvelle, dans ce cas ci il ne s’agit pas de 800,000 bahts mais de la moitié, 400,000 bahts. Nous gardons cette somme pour notre exemple mais sachez qu’elle peut être remplacée par des revenus certifiés mensuels de 40,000 bahts ( contre 65,000 bahts pour le visa retraité )

Donc dépôt des 400,000 bahts trois mois avant l’obtention du visa mariage thaï. Et ensuite ? Et bien, contrairement au visa retraité, pas besoin de bloquer cette somme trois mois après l’obtention du visa, pas plus que vous devez laisser la moitié sur le compte. Non, il vous faut juste penser à déposer de nouveau 400,000 bahts sur votre compte deux mois avant l’obtention du renouvellement de votre visa mariage thaï.

2- Vous pouvez travailler

Hé oui, le visa mariage thaï vous donne accès au monde du travail. Il faut bien sûr respecter quelques règles. Mais vous allez voir, elles sont moins contraignantes que pour ceux qui détiennent un autre visa.

Pour commencer, pas besoin de transformer votre visa mariage thaï en visa business. En effet, si vous avez un visa retraité, un visa étudiant ou autre, il faut impérativement transformer ce dernier en visa business pour travailler. Mais pas pour un visa “Thai wife”, cela remplace le visa business.

Mais bon, vous savez que le visa seul ne suffit pas pour avoir le droit de travailler, il vous faut également un permis de travail. Et dans ce cas précis, le fait que vous soyez officiellement marié vous offre des avantages.

Prenons un exemple : Vous décidez de créer une activité avec votre épouse. Vous pouvez alors créer une limited Company ou pourquoi pas une partnership. Cette dernière solution est assurément la plus simple et la moins onéreuse, il suffit juste de deux personnes pour la créer et non pas trois comme pour les autres types de société.

Donc vous créez une partnership avec votre épouse et le fait que vous soyez officiellement marié réduit de moitié le montant du capital social. Il est dès lors de 1 million de bahts au lieu de deux millions, mais ça encore c’est secondaire puisque vous ne devez ni prouver ni bloquer ce capital social.

Non, le principal avantage repose sur le nombre de travailleurs thaïs nécessaires. Vous savez sans doute que la législation exige d’avoir quatre employés thaïs par permis de travail octroyé à un étranger. Or le fait d’être officiellement marié réduit également de moitié ce quota. Il suffit de deux employés thaïs dans la société pour que vous ayez accès à votre permis de travail. Votre épouse peut par exemple être la première employée de votre société commune, ensuite il suffit d’un second employé pour que vous remplissiez les conditions d’accès au permis de travail. Et dans nombre d’activités un peu de main d’oeuvre supplémentaire est toujours la bienvenue, que ce soit pour des entretiens de locaux ou autres.

Petit rappel, comme je l’expliquais dans ma vidéo consacrée à la recherche d’un avocat francophone, le fait de mêler boulot et mariage nécessite assurément l’aide d’un homme de loi pour vous conseiller dans la création de votre société, un contrat de mariage est également une démarche essentielle.

De toute façon, si vous désirez de plus amples informations ou voir les diverses options possibles, n’hésitez pas à me contacter.

3- Pas la contrainte de l’assurance

Comme vous le savez, il y a à ce jour une nouvelle contrainte qui secoue le monde des expatriés de Thaïlande, et plus particulièrement les détenteurs d’un visa retraité. En effet, depuis le 01 novembre 2019, les personnes demandant ou renouvelant un visa retraité devront dorénavant prouver qu’il possèdent bien une assurance santé dans une des compagnie d’assurances reconnue par les services de l’immigration. A ce jour il n’y a que 12 ou 14 compagnies qui sont reconnues mais gageons que cela pourrait évoluer. J’ai lu que côté CFE cela semblait bloquer pour l’instant mais par contre, pour mes compatriotes belges, qu’il y a fait des tractations entre la sécurité sociale belge et les autorités thaïs pour que cette dernière soit reconnue en Thaïlande dans le cadre du visa retraite.

Mais bon, j’aurai l’occasion de faire un article sur cette nouvelle législation une fois que tout sera affiné et confirmé.

Bref, tout cela pour dire que cette contrainte de devoir prouver une assurance n’est à ce jour pas demandée par les services de l’immigration thaï dans le cadre d’une démarche de visa mariage ou de son renouvellement.

A noter également, que si vous montez une société avec votre épouse comme spécifié plus haut et que vous y travailler, vous cotiserez automatiquement pour la “sécu thaï” et serez donc couvert un minimum. Le coût est de 750 bahts pour l’employeur et de 750 bahts pour la salarié.

Je rajouterais que même si il n’y a pas de contrôle pour les visas mariages à ce sujet, il est quand même inconscient de vivre en Thaïlande, ou n’importe où dans le monde, sans une assurance minimale.

4- Vivre avec une épouse thaïlandaise

Bon bien sûr j’aurais du le mettre en premier, il est en effet certain que c’est un énorme avantage de vivre avec une épouse thaïlandaise qui soit dévouée. Attention, dévouée ne veut pas dire soumise. Ceux qui sont en harmonie avec la culture siamoise et qui ont su choisir celle qui partage leur vie savent de quoi je parle.

Il va sans dire que la fonction première du visa mariage est de lier officiellement deux personnes ayant des sentiments sincères et réciproques, les avantages cités plus haut ne sont en fin de compte que des cerises sur le gâteaux et non pas un but premier…

5-Visa mariage thaï ou visa de soutien familial ?

Avant d’attaquer les démarches pour l’obtention du visa mariage thaï, revenons quelques instants sur l’avantage du soutien de famille plutôt que le simple “thaï wife”.

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, dès lors que vous avez reconnu des enfants issus de votre Union, vous pouvez opter pour un visa non immigrant O soutien de famille plutôt qu’un visa non immigrant O conjoint. La grande différence ? C’est simple, imaginez qu’un jour vous divorciez… Et croyez moi qu’en Thaïlande il s’agit de simples formalités vite expédiées… Et bien dès que le divorce est prononcé, vous dites instantanément adieu à votre visa mariage thaï. Plus de mariage, plus de visa. Par contre, s’il s’agit du même visa mais en version “soutien de famille” alors là aucun problème car il est probable que vous continuerez à soutenir financièrement le devenir de vos enfants légitimes. Dans ce cas le divorce est prononcé mais on ne touche pas à votre visa qui pourra être renouvelé d’année en année, du moins jusqu’à ce que vos enfants soient devenus adultes, je crois me rappeler que c’est légalement jusqu’à 20 ans.

Tout est gratuit mais n’hésitez pas à nous soutenir.
don paypal

Besoin d’informations complémentaires, contactez nous par émail

Les démarches pour le mariage en Thaïlande

1- Le mariage en Thaïlande

Je ne vais pas rentrer trop dans les détails, les formalités auprès de l’Ambassade de votre pays d’origine pouvant légèrement varier. Mais grosso modo voici comment cela se passe.

Bon pour obtenir votre visa mariage il n’y a pas trente six solutions, il vous faut être officiellement marié avec un conjoint thaïlandais. Je vais prendre le cas le plus fréquent d’un homme épousant une femme thaïlandaise. Mais il y a bien sûr des femmes européennes qui épousent des hommes thaïs. Néanmoins pour ces dernières un avantage de choix pour l’obtention de leur visa mariage thaï, elles n’ont nullement besoin de prouver 400,000 bahts ou un revenu mensuel certifié de 40,000 bahts… Non seulement elles n’ont pas d’argent à prouver mais de plus elles peuvent obtenir plus facilement la nationalité thaïlandaise, surtout si elle mettent au monde un enfant issu de leur Union.

Bon, revenons en au sujet principal.

La première étape est donc de se marier. Cette formalité est relativement simple et se fait en quelques minutes dans l’administration thaï de votre province. Mais avant de passer devant le “monsieur le maire” local, il vous faut faire des démarches dans l’ambassade de votre pays d’origine.

Vous devez prendre rendez vous avec votre Ambassade à Bangkok, leurs fournir certains documents et vous présenter sur place avec votre future épouse. Quelques semaines plus tard vous recevrez un certificat de capacité de mariage qu’il vous faudra traduire et certifier auprès des services compétents. Ces documents sont impératifs pour vous marier devant les autorités thaïs.

Attention, il faut bien faire la différence entre le mariage devant les Moines et le mariage auprès des autorités. Le mariage devant les Moines, et facultativement devant le chaman du village selon le lieu où vous vivez, est sans doute le plus important aux yeux de votre future Epouse et de sa Famille. Néanmoins ce dernier n’a aucune valeur légale.

Seul le mariage devant les autorités est reconnu par la Loi. Cela va très vite, pas de chichis. Vous attendez votre tour, avec votre épouse et deux témoins. Cela se fait au même guichet que les cartes d’identité ou les déclaration de naissance.

Quand c’est à vous, vous donnez tous les documents nécessaires, vous, votre femme et les témoins signent, ensuite vous vous asseyez en attendant que l’on enregistre votre mariage et que l’on imprime l’acte officiel.

Selon le monde sur place cela peut prendre une vingtaine de minutes, ou plus d’une heure, ça dépend où vous en êtes dans la file d’attente.

Mais pour résumer, pour les Thaïlandais c’est une simple formalité, ne vous attendez pas à une ambiance similaire à ce que vous avez connu dans les mairies de France ou maison communale belge.

Bon, ça y est, vous êtes officiellement marié. Vous pouvez maintenant passer au visa.

2- Le visa de mariage, l’étape intermédiaire

Vous avez un visa touristique, ou bien une exemption de visa, vous ne pouvez pas demander tout de suite votre visa mariage. Il vous faut donc commencer par faire une demande de visa non immigrant O de 90 jours dans le cadre d’un mariage. Ces demandes se font dans des Ambassades thaïs hors de Thaïlande. Vous devez donc vous rendre dans une de ces ambassades avec la liste des documents qu’ils demandent pour ce visa de 90 jours.

Deux choses à savoir :

De plus en plus d’Ambassades thaïs demandent à ce que vous preniez un rendez vous en ligne avant votre venue. J’explique ce processus pour l’Ambassade de Vientiane au Laos dans cette vidéo.

Comme il s’agit d’une première demande de visa de 90 jours dans le cadre d’un mariage, certaines Ambassades refusent de vous donner un multiple entrée. Si il y a d’autres demandes de ce type par la suite vous pourrez obtenir un “multiples entrées”, mais pas pour la première demande.

Donc vous arrivez dans l’Ambassade de votre choix, vous déposez vos documents le matin et vous recevrez votre visa de 90 jours le lendemain après-midi. Contrairement au visa retraité, et comme déjà expliqué au début de cette vidéo, pas besoin de prouver un dépôt de 400,000 bahts ou un revenu mensuel certifié de 40,000 bahts pour cette demande de visa de 90 jours.

3- L’obtention du visa mariage thaï d’un an

Vous êtes de retour au pays du sourire avec votre visa non immigrant O valable 90 jours en vue de l’obtention d’un visa mariage thaï d’un an.

Les premiers jours de ce visa, pas grand chose à faire sauf éventuellement ouvrir un compte en banque thaï à votre nom si ce n’est déjà fait et enfin déposer la somme de 400,000 bahts si vous n’optez pas pour le revenu mensuel certifié de 40,000 bahts.

Un mois avant l’expiration de votre visa de 90 jours, direction les services de l’immigration avec tous les documents nécessaires et la preuve de votre dépôt bancaire si vous optez pour cette solution financière. Il ne vous reste plus qu’à attendre le prochain rendez vous à l’immigration pour obtenir enfin votre visa “Thai wife” qui lui sera valable un an.

Une fois votre visa en main vous pouvez très bien récupérer l’argent de votre compte. Il faudra néanmoins replacer cette somme deux mois avant votre demande de renouvellement de visa et fonctionner ainsi d’année en année, sauf évolution de votre situation. Par exemple, si vous créez une activité, votre salaire servira de revenu mensuel certifié, plus besoin dès lors de bloquer 400,000 bahts sur votre compte tous les mois.

Le visa mariage thaï en 2020

Cet article a 10 commentaires

  1. Super merci mais si on est deja marié en suisse je peux demander le visa mariage directement a l ambassade thai de suisse sans passer par le visa non immigrant c est bien cela?
    Merci pour la reponse, salutations.

    1. Bonjour Monsieur Ghelfi, il faut bien sûr au préalable que vous ayez déjà fait valider votre mariage suisse auprès des autorités thaïlandaises. Si ce n’est pas le cas vous devez d’abord faire enregistrer votre mariage suisse à l’Ambassade et ensuite vous pourrez faire les démarches sur place pour obtenir un visa mariage et arriver au pays du sourire avec ce dernier.
      N’hésitez pas à me tenir au courant, tous les retours d’expérience peuvent me servir pour mes futures partages.
      Mon émail : [email protected]

  2. bonjour messieurs tout d’abord je vous remercie pour vos vidéos qui me sont très utiles voilà ma question je par rejoindre ma copine en Thaïlande pour 90 jours fin décembre combien de temps il me faut attendre pour refaire une demande de 90 jours est ce que il y a un délai en vous remerciant je vous salut

    1. Bonjour, si vous arrivez avec un visa touristique il est vous est possible ensuite d’aller dans une Ambassade thaï d’un pays limitrophe de la Thaïlande et de refaire un nouveau visa touristique. Vous pouvez tenter l’aventure plusieurs fois et si vous essuyez un refus il vous reste alors l’option des exemptions de visa et de leurs extensions.
      https://expatsiam.com/exemption-de-visa/

  3. Bonjour,

    Tout d abord merci pour les informations utiles de votre site.
    J ai une question concernant les visas “mariage” ou “famille” listés ci-dessus. J ai cru comprendre qu une version du visa “mariage” (et peut être famille aussi?) existe en multiples entrées mais avec des séjours limités à 90 jours (validité du visa d’un an mais séjours limités à 90 jours, et sans avoir besoin de laisser une certaine somme sur mon compte en banque), mais je n arrive pas à trouver d info sur cette version qui semble intéresser peu de monde (mon cas étant légèrement différent, j’ai 31 ans, travaillé en Thaïlande jusqu à récemment en tant qu expat, je me suis marié et mon enfant est thaï, j ai déjà mon livret jaune (ainsi que la carte rose qui va avec), toutes les démarches étant très faciles lorsqu’on a le bon “statut”), je ne suis pas intéressé par un visa d un an car nous vivons hors de Thaïlande maintenant mais je souhaiterai avoir ce multiples entrées pour mes séjours de plus de 30 jours en famille. Je préfère poster ici ma question plutôt que par e-mail, ça aidera peut être quelqu’un dans le futur qui se pose la même question que moi.
    Merci

    1. Bonjour Jean-P, il existe en effet une solution qui permet d’avoir un visa non immigrant O valable un an et sans avoir à prouver de ressources financières. Il faut en effet sortir tous les 90 jours ( une simple sortie-entrée par voie terrestre ) et ce visa est donc valable quinze mois dès lors que l’on effectue une sortie-entrée vers la fin de son visa car cela permet de recevoir une nouvelle extension valable 90 jours.
      Je ne préfère pas donner cette astuce en publique car je sais que cela va entraîner des abus de par tous ceux qui n’ont pas les ressources nécessaires, cela doit être une solution de dépannage, pas une méthode systématique. Lorsque trop de gens profiteront de cette faille les autorités fermeront le robinet avec peut être des nouvelles contraintes en amont à la clé.
      Vous pouvez me contacter via mon émail personnel : [email protected]

  4. Bonjour.
    Je suppose que pour le visa mariage les documents a fournir sont les mems que pour le visa oa(tm7 google map visite medicale attestation location etc etc) mais j ai entendu parler de photos du couple a l interieur et a l exterieur du domicile ainsi que de la presence de 2 temoins assermentes.
    Qe en est i l vraiement.
    Merci.

    1. Bonjour Monsieur Robert, non les deux témoins c’est lorsque vous vous mariez à la « mairie » du district de votre province.
      Pour le visa mariage vous devrez bien sûr présenter les certificats de mariage thaïs, les preuves financières, un plan localisant votre domicile officiel ( pas de google map, un plan fait main ), en effet une série de photos de couple ( devant la maison avec le numéro visible, dans la maison,… le mieux est de vous renseigner avant car les exigences peuvent légèrement différer d’une province à l’autre ).

  5. Bonjour.
    quelle est la difference entre le visa oa et le visa non o
    Merci.

    1. Bonjour Robert,
      Pour faire simple on pourrait dire que le visa non immigrant O est le visa valable 90 jours que l’on fait au préalable avant d’obtenir un visa à l’année. Je parle bien sûr pour ceux qui font leurs démarches depuis la Thaïlande puisque l’on peut obtenir un visa d’un an directement depuis l’Ambassade de Thaïlande de son pays natal.

      Contrairement à ce que l’on imagine il existe un grand nombre de visas en Thaïlande, je vous laisse découvrir tout cela ci dessous :

      Visa de transit
      Visa touristique
      Visa de non-immigrant, catégories « F, B, IM, IB, ED, M, R, RS, EX et O »
      Notes spécifiques aux candidats souhaitant enseigner en Thaïlande
      Visa de non-immigrant, catégorie « OA » pour résidents temporaires
      Visa non-immigrant, catégorie « OX » (visa de long séjour de 10 ans) 
      Visas diplomatiques et officiels
      Visa de courtoisie
      Visa SMART 

      Visa non-immigrant des catégories « F, B, IM, IB, ED, M, R, RS, EX et O »

      Ce type de visa est délivré aux demandeurs qui souhaitent entrer dans le Royaume aux fins suivantes:

      Pour exercer des fonctions officielles (catégorie « F »)
      Pour mener des affaires / travailler, assister à des conférences d’affaires, à des cours de plongée sous-marine, enseigner, donner des cours de boxe (Muay Thai) et des cours de massage (catégorie « B »)
      Investir avec l’assentiment des ministères et des ministères thaïlandais concernés (catégorie « IM »)
      Investir ou exercer d’autres activités liées à l’investissement, sous réserve des dispositions des lois en vigueur en matière de promotion de l’investissement (catégorie « IB »)
      Pour étudier, participer à un voyage d’étude ou d’observation, participer à des projets ou à des séminaires, assister à une conférence ou à une formation, étudier en tant que moine bouddhiste étranger (catégorie « ED »)
      Travailler comme producteur de films, journaliste ou reporter (catégorie « M ») avec l’autorisation du Ministère des affaires étrangères de la Thaïlande.
      Accomplir un travail missionnaire ou d’autres activités religieuses avec l’assentiment des ministères ou des ministères thaïlandais concernés (catégorie « R »)
      Effectuer des recherches scientifiques ou une formation ou enseigner dans un institut de recherche (catégorie « RS »)
      Entreprendre un travail qualifié ou travailler comme expert ou spécialiste (catégorie « EX »)
      Autres activités (catégorie « O ») comme suit:
      rester avec la famille, effectuer des tâches pour l’entreprise d’État ou des organismes de protection sociale, rester après le départ à la retraite pour les personnes âgées, recevoir des soins médicaux, être entraîneur sportif conformément aux prescriptions de Gouvernement thaïlandais, à participer ou à témoigner dans le processus judiciaire.

      Les demandeurs doivent soumettre les documents pertinents suivants en fonction du but de leur visite.
      Passeport ou document de voyage d’une validité d’au moins 6 mois. Si vous avez besoin d’un visa d’un an, la validité de votre passeport ne doit pas être inférieure à 18 mois. (Les passeports endommagés, invalides ou modifiés ne seront pas acceptés).
      Formulaire de demande de visa [Formulaire de demande de visa.pdf] dûment rempli avec la signature du demandeur
      Une photographie (2 « x2 ») du demandeur, prise au cours des six derniers mois (une photocopie ou une photo extraite de Photostat ou d’un distributeur automatique ne sera pas acceptée).
      Copie du certificat de mariage thaïlandais ou s’il s’agit d’un certificat de mariage canadien, la copie doit être notariée (« O »)
      Transcription / Lettre d’acceptation des écoles / universités ou instituts concernés (« ED »)
      Lettre du Board of Investment de la Thaïlande. (« IB »)
      Note officielle certifiant le but du voyage des agences gouvernementales / ambassades et consulats / organisations internationales / entreprises d’État en Thaïlande. (« F » / « B » / « ED » / « M » / « R ») – Lettre d’approbation du ministère du Travail (Pour obtenir cette lettre, l’employeur éventuel en Thaïlande est tenu de présenter le formulaire WP3 à l’Office Administration des travailleurs étrangers, Département de l’emploi, ministère du Travail, tél.02-2452745, 02-2453209 ou auprès d’un bureau provincial de l’emploi dans la province concernée. ) (« B »)
      Lettre d’une entreprise indiquant l’objectif de la visite en Thaïlande (« B »)
      Document montrant la correspondance avec des partenaires commerciaux en Thaïlande. (« B ») – Lettre d’invitation de sociétés qualifiées pour employer des étrangers. (« B »)
      Contrat de travail indiquant la raison pour laquelle le candidat a été engagé, ainsi que son salaire, son poste et ses qualifications (le document doit être signé par le directeur général autorisé et porter le sceau de l’entreprise) (« B »)
      Copie du permis de travail délivré par le ministère du Travail (uniquement dans le cas où le demandeur a déjà travaillé dans le royaume) (« B »)
      Copie de documents d’entreprise; à savoir
      1) la liste des actionnaires
      2) l’enregistrement de l’entreprise et la licence de l’entreprise
      3) le profil de l’entreprise
      4) les détails de l’activité de l’entreprise
      5) la liste des travailleurs étrangers indiquant leurs noms, nationalités et fonctions
      6) une carte indiquant l’emplacement de l’entreprise
      7) Bilan, déclaration
      8) Déclaration de revenus des étrangers (Por Ngor Dor 91) et
      9) Enregistrement de la taxe sur la valeur ajoutée (Por Ngor Dor 20), etc. (« B »)
      Copie des dossiers de formation du demandeur et des lettres de recommandation des employeurs précédents, avec description du poste et durée du service. (« B »)
      Document indiquant le nombre de touristes étrangers (pour les entreprises touristiques uniquement) ou document indiquant les transactions à l’exportation émises par les banques (pour les entreprises exportatrices uniquement) (« B »)

      Les agents consulaires se réservent le droit de demander des documents supplémentaires au besoin, mais également de rejeter toute demande sans avoir à fournir de motif.

      Validité d’un visa
      Les visas à entrée unique et à entrées multiples sont valides pour trois mois. Les visas à entrées multiples pourraient également être valables pour un an. Entrée simple, le passeport doit être valable 6 mois ou plus, pour des entrées multiples, le passeport doit être valide 18 mois ou plus.

      Période de séjour
      Les titulaires de ce type de visa se voient initialement accorder une période de séjour dans le Royaume ne dépassant pas 90 jours, sauf instruction contraire des services de l’immigration.

      Prolongation de séjour
      Ces personnes qualifiées peuvent obtenir un permis de séjour supplémentaire d’un an à compter de la date d’entrée dans le Royaume, conformément aux règles du Bureau de l’immigration en matière de prolongation du séjour. La prolongation du séjour est à la discrétion de l’agent d’immigration.

Laisser un commentaire

Fermer le menu