En effet, il semble y avoir quelques publications sur les réseaux sociaux thaïlandais où les propos envers les farangs sont assez virulents. Néanmoins je trouve cela relativement « soft » par rapport à la quantité de propos haineux et racistes publiés contre la communauté asiatique en Europe, tout au début de l’épidémie du coronavirus.

Maintenant, si je ne cautionne absolument pas les propos stupides fait à l’encontre d’une communauté ou une autre, je ne peux m’empêcher de me poser quelques questions.


Cette attitude agressive envers les farangs est elle justifiée ?

Non absolument pas. Mais une fois encore je vais revenir à mon adage préféré qui semble être de plus en plus souvent de mise au pays du sourire : c’est la majorité qui trinque à cause d’une minorité.

Imaginez que vous soyez Thaïlandais.
Comment voulez vous réagir quand un ministre thaï tape du poing contre les farangs irrespectueux qui refusent de suivre les conseils de sécurité ?
Comment allez vous réagir quand vous lisez les nouvelles et voyez que sept touristes farangs ont été arrêtés pour non respect des consignes, pour tapage nocturne et consommation de stupéfiants, le tout accompagné de quelques prostituées.
Que le lendemain ce sont d’autres farangs qui se font arrêter, toujours dans les mêmes conditions.
Ou alors que vous lisez qu’un Européen vient de contaminer potentiellement près de 130 membres soignants suite à un accident et une prise en charge. Le gars est contaminé, il a passé du temps dans des zones à risques, en Thaïlande et ailleurs, et il tait tout cela lors de sa prise en charge. Résultat des courses, poussée de fièvre, problèmes pulmonaires foudroyants et la mort en fin de course. Mais il aura potentiellement contaminé près de 130 soignants dont 102 sont considérés à hauts risques à ce jour. Les autres sont en quarantaine chez eux.
Enfin comment ne pas réagir négativement quand vous croisez au quotidien des farangs débraillés sans masque qui n’ont l’air de n’en avoir rien à foutre des consignes de sécurité.
Et ce ne sont là que quelques exemples, la presse relate régulièrement, depuis longtemps, des arrestations de farangs, des comportements inappropriés, des incivilités, des accidents causés par des étrangers ,…


Pourquoi reste t’il encore tant d’étrangers ?

Je vois régulièrement des photos prises dans des postes d’immigration, quelle cohue. Bon il y a bien sûr les expatriés qui font leurs démarches pour un renouvellement de visa ou un pointage des 90 jours. Mais dans ces files d’attentes, énormément de touristes.

Parmi ces « touristes » il y a ceux qui sont en cours d’installation ou de démarches pour obtenir des visas non immigrant, en attente de papiers suite à une création de société et qui se sont retrouvé le postérieur entre deux chaises avec la fermeture des postes frontières. Ils ne peuvent actuellement faire que des extensions en attendant que la situation se débloque.

Mais si on retire les expatriés et les candidats à l’expatriation, il reste quand même une grande quantité de personnes qui ne sont pas rentrées dans leur pays d’origine. Pourtant l’épidémie n’est pas arrivée du jour au lendemain, les mises en garde de la réduction du nombre de vols ou de la fermeture des frontières a été diffusée largement à l’avance. Alors pourquoi tant de gens bloqués malgré les avertissements et les vols affrétés pour les gens bloqués ? Certains auraient ils décidé de prolonger leurs vacances malgré les risques concrets et les mises en garde ? D’autres auraient ils choisi de profiter de cette « opportunité » pour prolonger leurs vacances ? Ou est ce le choix de ne pas rentrer vers un vieux continent frappé durement par la pandémie ?


Ces farangs qui nous pourrissent la vie

Comme je le disais plus haut, il y a une minorité d’individus, de parfaits égoïstes, qui mettent à mal toute une communauté, juste pour leur petit confort personnel, juste par leur vision nombriliste.
On retrouve ce problème au niveau des visas, avec ceux qui contournent le système, qui abusent des lois et qui au final sont à l’origine des durcissements de règles que nous connaissons régulièrement.
Je suis outré quand je vois ces farangs débraillés faisant des démarches administratives, ces individus sales, vautrés et irrespectueux qui inspirent le dégoût. Je déteste ces Européens colonialistes toisant à qui mieux mieux, donnant des leçons, critiquant à tout va le pays qui les accueille. Je trouve inacceptable que des étrangers ne respectent pas les règles, les lois et les us de leur pays hôte. Ce sont souvent ces mêmes personnes qui critiquent les étrangers installés chez eux, parce qu’ils ne parlent pas français comme nous, parce qu’ils ne s’habillent pas comme nous,…

Heureusement que cette agressivité envers le farang est assez limitée. Nous sommes nombreux à côtoyer au quotidien des Thaïlandais et n’avons absolument pas une impression de mise au ban, de rejet ou d’une agressivité totale. D’autres vous prétendront le contraire mais que ces gens n’oublient pas une chose : l’attitude que les gens auront à votre égard n’est que le reflet de votre comportement.


N’hésitez pas à découvrir d’autres articles ou bien nos tutoriels vidéos gratuits sur l’expatriation en Thaïlande

Farangs, appel au “lynchage”

Cet article a 12 commentaires

  1. Le Bon Christian

    Merci de tous les articles résument tres bien la situation actuelle et je penses que beaucoup d’ expatriés son de vôtre avis .bravo merci encore
    Continué

    1. siamexpat

      Merci Christian, oui je continue à partager des informations et mes retours d’expériences, pas de problème.

  2. chris chris

    Rien a rajouter….mais quelle honte de voir ces touristes torse nu, sans chaussures, cheveux crasseux, sans masque dans les commerces et dans rue. Vous avez dit respect?

    1. siamexpat

      Oui il y a en effet souvent de quoi avoir honte d’être farang quand on voit le comportement de certains énergumènes.

    2. René Baril

      Exactement !
      Tout est très bien dit !

  3. keller

    Bonjour a tous
    C’est effectivement malheureux que quelques farangs foutent la merde dans un si jojie pays

    1. siamexpat

      Les Thaïlandais se laissant de moins en moins marcher sur les pieds gageons que certains troubles fêtes risquent d’avoir de drôles de surprises.

  4. Arlette von Rotz

    Magnifique lettre ! Merci ! Continuez !

    1. siamexpat

      Merci Arlette, oui bientôt de nouveaux articles, je continue, promis.

    2. Paulaos

      Bonjour à tous, Je ne suis pas d’accord.
      Comment pouvez-vous trouver l’expression de ce racisme anti-occidental en Thaïlande « relativement « soft » par rapport à la quantité de propos haineux et racistes publiés contre la communauté asiatique en Europe, tout au début de l’épidémie du coronavirus. » ?
      Premièrement il faudrait citer vos sources pour qu’on puisse comparer. Deuxièmement il ne s’agit pas en Thaïlande que d’incitations à la haine raciale et à la violence (avec le conseil de lapider les occidentaux aux lance-pierre quand même) que beaucoup d’internautes thaïlandais approuvent. Je n’ai pas entendu dire que le gouvernement thaïlandais ait fait fermer le ou les sites en question. Troisièmement et surtout ce racisme s’est exprimé à plusieurs reprises par la bouche d’un membre de leur gouvernement, le ministre de la santé Anutin Charnvirakul et il est toujours à son poste. Il y a des personnes bêtes et méchantes partout mais il s’agit ici de racisme d’État qui pourrait avoir des conséquences très graves. Je doute qu’on puisse trouver quelque chose de comparable en Europe au début de l’épidémie. Quatrièmement le racisme consiste souvent à généraliser négativement à partir de quelques exemples. Quand vous justifiez le racisme anti-occidental avec quelques exemples de touristes alcooliques et « débraillés », vous raisonnez curieusement de la même façon. Pour finir vous faites preuve de naïveté. Si le ministre de la santé a détourné l’attention sur les occidentaux c’est qu’il souhaite faire oublier qu’ils ont laissé entrer beaucoup de chinois au début de l’épidémie. Mieux vaut dire que ce ne sont pas les chinois qui posent problème mais les « sales farangs » qui ne prennent pas de douche…

  5. Poumpouye

    Vous avez toit à fait raison .Monsieur, ce n’est que du camouflage !

Laisser un commentaire