Immigration thaïlandaise, nouvelles règles pour le visa retraite et visa mariage

Immigration thaïlandaise, nouvelles règles pour le visa retraite et visa mariage

L’immigration thaïlandaise a de nouveau fait une annonce concernant le visa retraité et le visa mariage. Mais ce n’est pas la seule évolution. Voyons un peu plus en détails les changements de ces dernières semaines.



L’immigration thaïlandaise modifie la règle des 800,000 bahts

C’est la dernière annonce officialisée et qui prendra effet à partir du 01 mars 2019.

Cela concerne les renouvellements du visa retraite ou du visa mariage pour ceux qui ont opté pour le dépôt de 800,000 bahts ou de 400,000 bahts sur un compte en banque thaï.

Avant il fallait prouver le dépôt de cet argent durant deux mois avant la demande de renouvellement du visa. Dorénavant cette somme devra rester sur le compte en banque deux mois avant la demande de renouvellement mais également durant trois mois après réception du renouvellement du visa.

De plus, durant les sept mois restant, il faudra laisser en permanence, sur votre compte, la somme minimum de 400,000 bahts pour le visa retraité et 200,000 bahts pour le visa mariage.

Si on y regarde de plus près, cette nouvelle disposition de l’immigration thaïlandaise ne devrait pas impacter sur les étrangers remplissant les conditions financières. D’abord, nombre de retraités optent pour des preuves via des revenus mensuels. Ceux qui optent pour le dépôt des 800,000 bahts ne touche généralement pas à cet argent.

Par contre ce dépôt de 800,000 bahts était devenu le terrain de chasse de quelques prestataires de services qui déposaient l’argent pour les étrangers ne remplissant pas les conditions financières. Certains prestataires respectaient les durée de dépôt mais d’autres, attirés par l’argent facile, falsifiaient des documents. Au final l’argent ne restait que quelques jours au lieu de la durée légale.


L’immigration thaïlandaise et les attestation de revenus

Pour les étrangers optant pour les revenus mensuels plutôt que le dépôt de 800,000 ou 400,000 bahts, ils leurs faut une attestation certifiée de leur Ambassade prouvant ainsi qu’ils ont des revenus mensuels d’au moins 65,000 bahts pour le visa retraité et de 40,000 bahts pour le visa mariage.

Or il se trouve que certaines Ambassades ont opté pour une déclaration sur l’honneur de la part des demandeurs plutôt que de faire les vérifications d’usage. L’immigration thaïlandaise à donc commencé à contacter certaines de ces Ambassades en leurs demandant de faire les vérifications afin de que les revenus déclarés par les demandeurs soient réels. Plusieurs Ambassades ont décidé de ne pas répondre positivement à la demande de l’immigration thaïlandaise et ont décidé de ne plus fournir d’attestation de revenus à leurs concitoyens. C’est le cas par exemple pour les Ambassades des Etats Unis ou de la Grande Bretagne.

Donc, la nouvelle réglementation pour les personnes ne pouvant pas fournir l’attestation certifiée de revenus, c’est de présenter son livre de banque, le book Bank, au moment du renouvellement du visa. Ce livre de banque doit prouver que vous avez bien reçu au cours des douze derniers mois, depuis l’étranger, la somme mensuelle nécessaire pour remplir les conditions de renouvellement de votre visa mariage ou de votre visa retraité.

Actuellement l’Ambassade de France fait des attestations sur l’honneur mais ne semble pas encore avoir été contactée par l’immigration thaïlandaise pour réactiver le contrôle des déclarations des demandeurs.

Des témoignages que j’ai à ce jour, l’attestation de revenus française serait toujours valable dans la plupart des services de l’immigration. Néanmoins certains témoignages confirment que dans certains services une preuve des trois derniers relevés bancaires ont été demandé en plus de l’attestation.

Il ne reste quand même l’option qu’un jour ou l’autre l’immigration thaï demande à l’Ambassade de France de vérifier les déclarations des demandeurs. Que fera alors l’Ambassade ? Réactivera t’elle les vérifications ou bien cessera t’elle de fournir les attestations ? En tout état de cause mieux vaut que chacun se prépare au concept des douze derniers relevés de compte à fournir, il se pourrait que cela devienne une norme généralisée à l’avenir.


Pourquoi persécutent ils les retraités ?

Ce serait une fausse idée que de penser cela. Ces nouveaux aménagements ne change absolument rien pour les personnes qui remplissent les conditions financières pour l’obtention et les renouvellements de leur visa. Par contre cela va devenir très compliqué pour toutes les personnes qui fraudent, que ce soit en passant par des prestataires de services peu scrupuleux ou par de fausses déclarations sur l’honneur pour l’attestation de revenus.


Autres modifications à venir ?

On parle de plus en plus que l’immigration thaïlandaise pourrait exiger, lors des demandes ou des renouvellements de visa, une preuve d’une assurance santé avec une couverture d’au moins 400,000 bahts. Il est probable que certaines compagnies en Thaïlande seront alors disponibles pour ceux qui n’auraient pas d’assurance. Mais le fait de passer par une compagnie basée en Thaïlande se devrait pas être obligatoire pour ceux qui ont déjà leur compagnie ou leur couverture médicale dans leur pays d’origine oui ailleurs.


Conclusion

Plus le temps va passer et plus les fraudeurs vont être en ligne de mire jusqu’à ce que leur situation soit intenable. La politique du gouvernement est claire et on peut le voir au travers des différentes actions menées au cours de ces deux dernières années : chasse aux sociétés dormantes, élimination des visas runs, durcissement des conséquences pour les absences ou dépassements de visas, chasse au travail illégal, fermeture de nombreuses locations touristiques non déclarées, aménagement des règles contre les fraudeurs,… La Thaïlande reste néanmoins une destination appréciée pour ceux qui remplissent les conditions et respectent la législation.


Expatsiam est le blog officiel en français de « boithai.com » , spécialiste dans la création de société en Thaïlande, dans l’obtention des visas d’affaires et des permis de travail, dans l’import-export, la législation, les agréments du « BOI » ou d’ « alien certificate », dans la communication et la création de site internet, dans la comptabilité et, de manière générale, tout ce qui est lié au monde des affaires en Thaïlande.


Le partage de cet article est autorisé via les boutons dédiés à cet effet.
Si vous désirez copier tout ou partie de cet article prière de nous contacter ou alors de mettre le lien de cette page comme source.

Laisser un commentaire

Fermer le menu