Tourisme médical en hausse

You are currently viewing Tourisme médical en hausse

Le ministère de la Santé publique a lancé son concept « Health for Wealth » (la santé pour la richesse) afin de renforcer la force économique du pays par la promotion du tourisme médical.

Le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, s’est félicité mardi du récent pic des arrivées de touristes, qui ont dépassé la semaine dernière les 10 millions depuis le début de l’année.

Le pays a franchi cette étape à l’aéroport Suvarnabhumi samedi, dépassant ainsi son objectif d’arrivée de visiteurs pour cette année. Ce chiffre témoigne de la forte reprise du tourisme depuis l’assouplissement de la pandémie de Covid-19 et des restrictions de voyage.

Le ministère a depuis adopté le concept de la santé pour la richesse afin de renforcer le pays sur le plan économique en se concentrant sur sa promotion en tant que centre de tourisme médical et de retraite de bien-être, a-t-il déclaré.

Selon la Medical Tourism Association, la Thaïlande s’est classée l’an dernier au 5e rang des destinations de tourisme médical les plus populaires au monde.

Les facteurs qui font encore de la Thaïlande une destination populaire pour les touristes sont notamment les normes élevées des soins médicaux, la qualité des traitements, les frais raisonnables et le coût de la vie abordable pour les personnes qui restent longtemps sur place pendant leur convalescence. Il existe également un visa médical favorable et des infrastructures, a déclaré le ministre.

Le Dr Sura Wisetsak, directeur général du département du soutien aux services de santé, a cité une enquête menée par la Banque de Thaïlande Medical Tourism Association (BoT) et le département sur 30 hôpitaux l’année dernière. Il en ressort que les touristes venus se faire soigner ont dépensé environ 11,9 milliards de bahts, soit 47 % de plus que l’année précédente.

La plupart des patients étaient originaires du Koweït, suivis du Cambodge, du Myanmar, du Japon et de la Chine, qui ont principalement cherché des traitements liés aux os, aux articulations, à leur système cardiovasculaire, au métabolisme et à la dentisterie.

Les cinq traitements qui ont généré le plus de recettes pour les hôpitaux étaient les suivants : les problèmes cardiovasculaires, le métabolisme, le cancer, les os et les articulations, et le système neurologique des personnes.

Une enquête menée par l’Office du tourisme de Thaïlande en juillet et août sur les activités préférées des visiteurs pendant leur séjour dans le royaume a montré que la plupart des touristes aimaient manger de la nourriture thaïlandaise (90 %), visiter des salons de massage et des spas (48 %), aller à la plage (48 %) et visiter des lieux historiques (46 %).

Selon la BoT, les touristes médicaux étrangers ont dépensé en moyenne 35 000 bahts en traitements l’année dernière.


Laisser un commentaire