Une annonce à cet effet a été publiée lundi sur le site Web de la Royal Gazette. La catégorie II comprend 102 stupéfiants ordinaires, tels que la morphine, la cocaïne, la codéine, l’opium médicinal et l’opium frais.
En vertu du règlement ministériel, le permis de vendre des stupéfiants de catégorie II sera accordé aux demandeurs aux fins suivantes:
▪︎ Traitement médical ou prévention des maladies chez les patients ou les animaux;
▪︎ Analyse ou étude médicale ou scientifique;
▪︎ Au profit du gouvernement.

Le permis de possession de stupéfiants de catégorie II sera accordé aux demandeurs aux fins suivantes:
▪︎ Fabrication de stupéfiants de catégorie III, qui se présentent sous forme de préparations médicinales et contiennent des stupéfiants de catégorie II comme ingrédients conformément aux règles prescrites par le ministre, comme les médicaments contre la toux, les médicaments contre la diarrhée;
▪︎ Utilisé comme exemple à des fins éducatives;
▪︎ Analyse ou étude médicale ou scientifique;
▪︎ Au profit du gouvernement;
▪︎ Pour fournir les premiers secours ou en cas d’urgence à bord de navires de transport public ou d’avions opérant sur des routes internationales immatriculées dans le Royaume.

Ce règlement entrera en vigueur 240 jours après la date de l’annonce dans la Gazette royale.


Source : https://www.nationthailand.com/news/30398079

Stupéfiants : Le gouvernement libéralise la vente et la possession de drogues de catégorie II

Laisser un commentaire