Les infections grimpent à 548 après les tests

Samut Sakhon a été mis sous verrouillage avec un couvre-feu imposé de 22 heures à 5 heures du matin qui prend effet hier soir jusqu’au 3 janvier à la suite d’une nouvelle vague de plus de 500 cas de Covid-19.

Les mouvements de personnes hors de la province sont également interdits.

L’annonce a été diffusée sur les services nationaux de radiodiffusion de Thaïlande à 21 heures.

Opas Karnkawinpong, directeur général du département de contrôle des maladies, a déclaré que les 13 infections locales initialement signalées plus tôt samedi ont augmenté plus tard à 548 après le test de 1 192 personnes dans la province. La plupart sont des travailleurs migrants.

«Ainsi, le taux d’infection est de 43% chez les personnes testées et 90% d’entre elles sont asymptomatiques», a déclaré le Dr Opas.

«La plupart des cas infectés sont des travailleurs migrants», a déclaré le Dr Opas, reconnaissant la probabilité de déceler davantage de cas d’infection.

Il a dit qu’il pourrait y avoir plus d’infections, en particulier dans la communauté autour du marché des fruits de mer.

Malgré cela, le Dr Opas a déclaré que l’autorité était convaincue que la situation était gérable car la source de la transmission était localisée et contenue. L’effet sera minime car les infections se sont produites chez des travailleurs migrants jeunes et forts.

Il a également demandé aux vendeurs et aux acheteurs venus visiter le marché des fruits de mer depuis le 1er décembre de se mettre en quarantaine et de surveiller leur propre santé pendant 14 jours, car ils pourraient être à risque d’infection.

Le gouverneur de Samut Sakhon Verasak Vichitsangsri, en sa qualité de président du comité provincial des maladies transmissibles, a déclaré que la nouvelle augmentation des infections dépassait les attentes.

Le niveau d’alerte Covid-19 dans la province sera élevé à partir de samedi jusqu’au 3 janvier, avec le Talad Klang Kung ou marché central aux crevettes et le dortoir Sri Muang désignés comme zones interdites pour le contrôle des maladies.

Quant aux autres sites de la province, ils seront fermés temporairement, y compris toutes sortes de salles de jeux, stades sportifs, stades de boxe, écoles et instituts éducatifs, écoles de tutorat, centres commerciaux, cinémas et spas, parmi plusieurs autres sites.

Les restaurants qui vendent de l’alcool ne sont autorisés à vendre que des plats à emporter tandis que les dépanneurs sont fermés entre 22h et 5h.

Plus tôt dans la matinée, 12 infections locales à Samut Sakhon figuraient parmi les 34 nouveaux cas de coronavirus signalés, portant le total national à 4331, sans nouveau décès.

Huit des 12 cas – la plus forte augmentation d’une journée en sept mois – étaient liés à un grossiste de crevettes de 67 ans qui a été testé positif la semaine dernière.

Les sources de quatre autres infections locales dans la province font toujours l’objet d’une enquête.

Trois des huit cas liés au grossiste de crevettes étaient des parents proches asymptomatiques – sa mère alitée, 96 ans; sa sœur, 73 ans; et sa belle-sœur, 57 ans, selon le Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA).

La femme possède un stand au Talad Klang Kung à Samut Sakhon et est tombée malade le 13 décembre.

Les cinq autres personnes en contact avec la femme étaient trois travailleurs du Myanmar, âgés de 40, 32 et 43 ans, et deux Thaïlandais – un travailleur de 24 ans qui a signalé des symptômes et un employé de 41 ans.

L’industrie des fruits de mer à Samut Sakhon emploie des milliers de travailleurs migrants du Myanmar.

Le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul a précédemment déclaré que l’infection pouvait provenir de la communauté locale de migrants, étant donné que le Myanmar a connu une augmentation des cas de Covid depuis septembre.

Vendredi, le pays voisin avait signalé 114 000 infections et 2 400 décès.

Les autorités étudient actuellement comment les quatre autres cas locaux signalés samedi ont contracté la maladie. Il s’agissait d’un vendeur de 42 ans, de deux employés de l’entreprise âgés de 23 et 20 ans et d’un caissier de 49 ans.

Pendant ce temps, des cas de Covid-19 ont également été confirmés samedi dans 22 autres arrivées en quarantaine.


Source : https://www.bangkokpost.com/thailand/general/2038139/samut-sakhon-goes-into-lockdown

Samut Sakhon, 548 contaminations, nouvelle vague de covid

Laisser un commentaire