Nouvelle vague de contaminations en Thaïlande :
Mise à jour de dernières minutes en bas de cet article :

Nouvelle vague de contaminations en Thaïlande

Nouvelle vague de contaminations en Thaïlande alors que le Royaume se prépare pour le long congé du nouvel an thaï, le Songkran.

Cette nouvelle vague de contaminations en Thaïlande risque de prendre des proportions alarmantes du fait que certains malades présentes les signes d’une contamination lié au varan anglais, une forme du covid 1;7 fois plus contagieuse que la forme connue depuis un an dans le pays. Comment ce variant anglais a t’il pu arriver jusqu’ici, les autorités ne peuvent répondre à ce jour. Le seul cas connu était une patiente étrangère testée positive lors de sa quarantaine et soignée depuis lors.

Cette nouvelle vague de contaminations en Thaïlande tombe au plus mauvais moment puisqu’il faut s’attendre à un énorme exode de la population dans les jours à venir, des millions de personnes se ruant sur les routes et les transports en commun afin de se rassembler en famille à l’occasion du nouvel an thaïlandais. C’est à cette époque de l’année que la Thaïlande connaît le plus grand mouvement de population dans le pays.

A ce jour deux foyers initiaux ont été découverts. L’un vient d’un cuisinier travaillant dans un hôtel de quarantaine et semblant ne pas avoir respecté les mesures sanitaires de base. L’autre foyer vient d’un étudiant de 19 ans qui a voyagé sur Phuket et semble avoir fait la fête à Bangkok. C’est d’ailleurs depuis des bars de Bangkok que s’est propagé la plus importante contamination. Aucun respect des gestes barrière, pas de masque, pas de lavage de mains. Les serveurs ont été contaminés, d’autres clients aussi. Sans parler des musiciens. Ces derniers travaillant souvent dans plusieurs établissements, rien de tel pour propager le virus de bar en bar, de district en provinces.

Ajoutons à cela l’arrivée constante de travailleurs illégaux. Cette nuit huit nouveaux clandestins ont été arrêtés à Kanchanaburi, mais douze avaient déjà été pris en charge par les passeurs. Il sont dorénavant évanouis dans la nature, sans le moindre contrôle sanitaire. Chacun de ces clandestins paient entre 15 et 20,000 bahts pour passer la frontière illégalement depuis le Myanmar voisin. Huit clandestins arrêtés mais combien de centaines sont passés entre les mailles. Ce n’est pas pour rien que le dernier foyer de contamination était situé dans une secteur d’activités travaillant majoritairement avec des travailleurs illégaux. 

L’épidémie se propage un peu plus chaque jour, des chiffres qui ont de quoi inquiéter si rien n’est entrepris rapidement. Difficile également pour les autorités de prendre des mesures drastiques en cette veille de nouvel an thaïlandais. Les « batailles d’eau » du Songkran ont déjà été interdite mais les festivités et les retrouvailles familiales risquent d’être un vecteur de propagation majeur. 

Les autorités vont elles annuler les festivités et interdire les voyages entre province ? Ou vont elles attendre la fin du nouvel an pour faire le bilan et mettre en place un confinement strict ? 

En tout état de cause des hôpitaux de campagne sont actuellement préparés dans la capitale. 

Les chiffres de ces derniers jours :

  • 03 avril 2021 : 69 cas dont 32 à Bangkok
  • 04 avril 2021 : 87 cas dont 35 à Bangkok
  • 05 avril 2021 :182 cas dont 46 à Bangkok
  • 06 avril 2021 : 245 cas dont 156 à Bangkok
  • 07 avril 2021 : 327 cas dont 216 à Bangkok

15 provinces touchées et nombre de cas ( au 06 avril 2021 ) :

  • Bangkok : 200
  • Chonburi : 23
  • Samut Prakan : 18
  • Suphan Buri : 14
  • Nonthaburi : 13
  • Nakhon Pathom : 7
  • Pathum Thani : 5
  • Chiang Mai : 2
  • Chumphon : 2
  • Samut Sakhon : 2
  • Loei : 1
  • Kanchanaburi : 1
  • Tak : 1
  • Lop Buri : 1
  • Sa Kaen : 1

Pour suivre la nouvelle vague de contaminations en Thaïlande, ne manquez pas de suivre le site officiel du CCSA : https://covid19.ddc.moph.go.th/en

covid en Thaïlande, coronavirus, variant anglais en Thaïlande

Mise à jour jeudi 8 avril à 15H00 ( heure de Bangkok )

Tous les lieux de divertissement dans 41 provinces, y compris Bangkok, recevront l’ordre de fermer leurs portes pendant au moins deux semaines, alors que les cas de Covid-19 engendrés par le cluster Thong Lor se propagent rapidement à travers le pays.

Taweesilp Visanuyothin, porte-parole du Center for Covid-19 Situation Administration, a déclaré jeudi que la fermeture prendrait effet lorsque le Premier ministre Prayut Chan-o-cha signerait l’ordre lors d’une réunion vendredi.

Sources : https://www.bangkokpost.com/thailand/general/2096975/pubs-clubs-in-bangkok-40-other-provinces-to-shut-for-2-weeks


PHUKET: Deux autres cas de Covid-19 ont été confirmés à Phuket, les deux patients infectés dans un pub local.

Le chef de la santé de Phuket, Koosak Kookiatkul, a déclaré jeudi que les deux personnes avaient visité le pub Illuzion Patong.

Les nouvelles infections ont porté le nombre de cas signalés récemment dans la province insulaire à 10. L’un d’eux était lié à un pub du quartier de Thong Lor à Bangkok.

Sources : https://www.bangkokpost.com/thailand/general/2096963/two-more-covid-cases-confirmed-in-phuket

Découvrez également notre chaîne youtube dédiée à tous ceux qui veulent vivre et travailler en Thaïlande.

N'hésitez pas à partager cet article
Nouvelle vague de contaminations en Thaïlande

Cet article a 4 commentaires

  1. MEUNIER

    Merci pour les renseignements très complet

    1. siamexpat

      Content si cela peut être utile, merci d’avoir pris la peine de faire ce retour positif.

  2. Monique Tabet

    Merci pour tous vos explications, je vous trouve tellement claire
    Je vis en Nouvelle Calédonie,

    1. siamexpat

      Bonjour Monique, j’espère que l’ensemble des articles vous donnera la même satisfaction. Bien reçu votre demande par skype, je vous rajoute dans ma liste de contacts juste après la rédaction de ce message.

Laisser un commentaire