Le plan touristique post-Covid obtient le feu vert

You are currently viewing Le plan touristique post-Covid obtient le feu vert

Le cabinet a approuvé mardi un plan directeur pour le développement du tourisme au cours des cinq prochaines années, avec un plan visant à faire en sorte que la Thaïlande figure parmi les meilleures destinations de bien-être au monde parmi plusieurs objectifs ambitieux.

La porte-parole adjointe du gouvernement, Traisulee Taisaranakul, a déclaré que le cabinet avait approuvé son troisième plan national de développement du tourisme pour 2023-2027.

Le plan servira de ligne directrice aux agences compétentes aux niveaux national et local pour élaborer des plans d’action pour le développement du tourisme, a déclaré Mme Traisulee.

Le plan sera utilisé comme cadre pour le développement du tourisme post-pandémique, avec des mesures pour résoudre les problèmes, revitaliser et préparer l’industrie pour la voie vers la « prochaine normalité ».

Le plan sera exécuté au niveau national par le Comité national de la politique touristique, au niveau des clusters par les comités de développement des clusters touristiques, ainsi que par les réseaux locaux et les entreprises communautaires, a-t-elle précisé.

« La vision du plan est de reconstruire une industrie touristique de grande valeur avec résilience, durabilité et croissance inclusive », a-t-elle déclaré.

Les indicateurs de performance clés du plan comprennent la contribution du tourisme au PIB à hauteur d’au moins 25 % et la certification d’au moins 3 000 entreprises et sites touristiques par an. Parmi les autres indicateurs figurent l’augmentation des dépenses touristiques de 5 % par an et le classement du pays parmi les 35 premiers pays dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations unies, a-t-elle ajouté.

Mme Traisulee a déclaré que le plan comprend quatre stratégies qui seront mises en œuvre pour atteindre les résultats escomptés.

La première stratégie consiste à renforcer la résilience de l’industrie du tourisme, avec des mesures visant à distribuer les revenus du tourisme dans toutes les régions possibles tout en mettant fin aux impacts négatifs des fuites touristiques, c’est-à-dire lorsque les revenus générés par le tourisme quittent l’économie locale pour finir dans les poches de sociétés étrangères.

La stratégie vise également à promouvoir un équilibre entre l’offre et la demande dans le secteur du tourisme, avec une croissance des revenus dans 12 domaines du tourisme prévue à 4,5 % d’ici 2027 et environ 12 500 PME du secteur du tourisme devant améliorer leurs biens et services d’ici 2027.

La deuxième stratégie consiste à développer les fondamentaux du secteur du tourisme afin de rechercher la qualité dans le tourisme, notamment en améliorant les normes de sécurité et d’hygiène, en modernisant les infrastructures numériques et d’information et en soutenant l’utilisation des données économiques du tourisme pour formuler des politiques nationales pertinentes.

La troisième stratégie consiste à améliorer l’expérience touristique, par exemple en se concentrant sur la promotion d’un tourisme qui s’adresse aux visiteurs haut de gamme, en lançant des campagnes de marketing proactives et en utilisant les technologies et les innovations pour attirer des touristes de qualité. Parmi les indicateurs de performance clés de cette stratégie figure le classement de la Thaïlande parmi les cinq premières destinations mondiales pour les voyages de bien-être, a déclaré Mme Traisulee.

La quatrième stratégie consiste à promouvoir le tourisme durable, notamment en soutenant les efforts de préservation de l’environnement naturel et des destinations touristiques et en préservant la culture et les traditions thaïlandaises. Dans le cadre de cette stratégie, l’utilisation des technologies sera encouragée pour la gestion du tourisme. Les indicateurs clés de performance comprennent une réduction annuelle de 2 % des émissions de gaz à effet de serre chaque année.


Laisser un commentaire