Assurance maladie pour les étrangers retraités en Thaïlande, les nouvelles règles.

You are currently viewing Assurance maladie pour les étrangers retraités en Thaïlande, les nouvelles règles.

Le ministère de la Santé publique augmente le plafond de l’assurance maladie, couvrant le traitement Covid-19, à au moins 100 000 $ US (3 millions de bahts) pour les demandeurs de visa non-immigrant OA, afin de renforcer leur confiance pour rester dans le royaume.

Le vice-ministre de la Santé publique, Sathit Pitutecha, a déclaré mercredi que les critères d’assurance maladie avaient été révisés pour les étrangers titulaires du visa de non-immigration de type OA pour un séjour d’un an. Le changement est entré en vigueur mardi.

En outre, les titulaires de visa peuvent également soumettre une demande d’assurance maladie depuis leur pays, a déclaré M. Sathit.

La proposition a été soumise par le ministère et d’autres agences concernées au cabinet qui l’a approuvée le 15 juin.

Le plafond de l’assurance maladie pour les étrangers titulaires de ce type de visa passerait de 40 000 bahts pour les soins ambulatoires et 400 000 bahts pour les soins hospitaliers à au moins 3 millions de bahts qui couvrent les frais médicaux et le traitement Covid-19.

M. Sathit a déclaré que cette décision visait à suivre la politique du gouvernement visant à promouvoir le tourisme de santé et à faire de la Thaïlande un centre médical mondial.

Le développement se concentrera également sur les produits à base d’herbes thaïlandaises, les massages et spas traditionnels thaïlandais, et renforcera le potentiel du secteur de l’hôtellerie pour attirer davantage de touristes étrangers.

Depuis l’année dernière, 3 768 ressortissants étrangers âgés ont demandé le visa de non-immigration pour un séjour d’un an, a déclaré M. Sathit.

Tares Krassanairawiwong, directeur général du Département du soutien aux services de santé, a déclaré que ce type de visa est accordé aux personnes âgées de l’étranger qui ne peuvent pas souscrire d’assurance en Thaïlande ou lorsque leur formulaire de certification d’assurance n’est pas valide pour les systèmes thaïlandais.

La souscription d’une assurance maladie auprès de pays étrangers contribuera également à réduire le problème des prolongations de visa, ce qui permet également de filtrer les étrangers voyageant en Thaïlande.


Source : https://www.bangkokpost.com/thailand/general/2201423/health-cover-perks-for-foreigners

Cet article a 6 commentaires

  1. rigoleto

    quelle bande de rigolo allons ailleurs !

    1. Olivier

      Oui le monde est vaste et ouvert à tous ceux qui veulent s’expatrier avec une assurance ne les couvrant pas suffisamment. Crever à petit feu dans un dispensaire de cambrousse ou obtenir des soins adaptés, chacun est libre de son choix.

  2. fanfan la turlutte

    quand le Vietnam ou la Malaisie ou le Cambodge ouvrira sans contrainte oublier la Thaïlande ! mais ils sont en train de s’accorder pour avoir les mêmes règles partout ! pour éviter que les expats et touristes n’aillent ailleurs !

    1. Olivier

      Les pays de l’Asie du sud-est ont semble t’il des règles très similaires en terme d’assurance pour cette phase d’ouverture post covid. Reste que certains pays sont assurément moins contraignants en terme de visa, mais ces derniers n’offrent assurément pas les mêmes structures, infrastructures et services qu’en Thaïlande. Une fois encore c’est une question de choix personnel et ce n’est assurément pas moi qui vais vous freiner dans vos désirs d’aller voir en dehors des frontières siamoises, bien au contraire.

  3. scmilblik

    pas grave il y a l’Amérique du sud moins de contrainte qu’en Asie !

    1. Olivier

      Oui excellente idée, plus aucune raison dès lors de publier des commentaires sur ce site. Et puis, quelle idée stupide de créer trois mails et identités ridicules alors que votre IP apparaît dans ma partie administrative. Prochaine pollution de mon espace….

Laisser un commentaire